Complications après un bypass gastrique

Le Centre de l'obésité de Provence - Aix (Aix en Provence, dans les Bouches du Rhône) vous explique les complications possibles après un bypass gastrique.

Comme dans toute intervention chirurgicale, il existe des risques lors de la réalisation d’un by-pass gastrique.

Avant 60-65 ans, le risque opératoire est inférieur à celui qu’on prend à ne rien faire. La grande obésité abîme progressivement votre coeur, vos poumons, vos articulations, et certains de vos organes.

Le by-pass gastrique peut entraîner des effets secondaires (phénomènes gênants mais non dangereux) :

  • Le dumping syndrome : c’est une sorte de malaise (palpitations, nausées, maux de tête, diarrhée) survenant après consommation d’aliments trop riches ou trop rapidement absorbés.
  • Les flatulences, relativement limitées et variables en fonction des individus.
  • Les diarrhées ou constipations, touchent moins d’un patient sur 10 et sont souvent en rapport avec la consommation de graisses. Elles peuvent nécessiter un traitement ou un régime adapté.
  • Les difficultés d'alimentation, relativement rares, mais très variables d’une personne à l’autre.

Les complications opératoires

Dans 2 à 3% des cas, il existe des fuites sur les sutures entre estomac et intestin. Cela peut provoquer un abcès, voire une péritonite. Cette complication survient généralement dans les 2 premiers jours, mais il faut s’en méfier après le retour au domicile.

Comme dans toute opération, il existe un risque de saignement (1 à 2%) qui justifie une surveillance étroite dans les premiers jours. S’il est parfois utile de vous transfuser des globules rouges en cas d’anémie, le saignement ne nécessite qu’exceptionnellement une ré-intervention.

Dans 2% des cas et sous 48 heures, on observe une occlusion intestinale aiguë qui nécessite le plus souvent une ré-intervention précoce.

Il existe des complications très exceptionnelles liées à la coelioscopie. Des blessures accidentelles qui sont favorisées par la complexité de l’intervention ou des circonstances anatomiques imprévues. Leur reconnaissance immédiate, permet en général une réparation sans séquelle, mais elles peuvent parfois passer inaperçues lors de l'intervention et provoquer une péritonite ou un abcès post-opératoire. Elles peuvent exceptionnellement entrainer le décès du patient.

L’excès de poids augmente les risques de phlébite (caillot dans les veines) et d’embolie pulmonaire ; vous devrez avoir, après l’opération, des piqûres pour fluidifier le sang et éventuellement des bas de contention.

Le by-pass gastrique peut entraîner des complications tardives (bien au-delà du premier mois après l’opération). Elles sont dominées par :

  • L’ulcère au niveau de la petite poche de l’estomac qui se manifeste par des douleurs et peut être favorisé par le tabac ou la consommation d’anti-inflammatoires ou aspirine. Il survient dans moins de 5 % des cas et nécessite souvent de faire une fibroscopie. Le traitement est médical et doit être prolongé et surveillé.
  • Les douleurs de l’abdomen : elles sont fréquentes et parfois sans cause évidente, mais elles doivent faire craindre la hernie interne (3 à 4%), conséquence du court-circuit intestinal et de l’amaigrissement important. Elles peuvent nécessiter une nouvelle chirurgie généralement sous coelioscopie.
  • La formation de calculs dans la vésicule biliaire est fréquente. Si elle est douloureuse, une ablation de la vésicule biliaire par coelioscopie est parfois nécessaire. Pour éviter l’apparition de calculs, un traitement dissolvant préventif peut être donné après le by-pass pour une durée de 6 mois.

Source : ASSPRO scientifique

Dernière modification : 16/12/2013

Situer le centre
Situer le centre
Contactez-nous
Contactez-nous
Accéder  au forum
Accéder au forum
Retrouvez-nous sur <br /><strong>Facebook</strong>
Retrouvez-nous sur
Facebook
Donnez-nous votre avis sur <br /><strong>Google</strong>
Donnez-nous votre avis sur
Google
Regardez nos <br /><strong>vidéos</strong>
Regardez nos
vidéos
Centre d'Excellence pour le traitement de l'obésité morbide
Polyclinique du Parc Rambot Aix en Provence

Polyclinique du Parc Rambot 2 avenue Doct Aurientis, 13100 Aix en Provence
Tél. 04 42 211 211 - Fax. 04 42 21 57 96
Cabinet secondaire
641 Boulevard du Roi René, 13300 Salon de Provence

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.