Complications après une gastrectomie longitudinale (en manchon ou sleeve)

Le Centre de l'obésité de Provence - Aix (Aix en Provence, dans les Bouches du Rhône) vous explique les complications possibles après une gastrectomie longitudinale.

Comme dans toute intervention chirurgicale, il existe des risques lors de la réalisation d’une gastrectomie longitudinale. Avant 60-65 ans, le risque opératoire est inférieur à celui qu’on prend à ne rien faire. La grande obésité abîme progressivement votre coeur, vos poumons, vos articulations, et certains de vos organes.

La gastrectomie longitudinale peut entraîner des complications opératoires. En effet, pour réaliser la gastrectomie longitudinale, l’estomac est agrafé sur une longueur d’environ 20 cm. Dans quelques cas, il existe des fuites sur cet agrafage, responsable d’abcès voire de péritonite. Cela justifie une surveillance étroite pendant votre hospitalisation. Cette complication peut aussi arriver pendant quelques semaines après l'opération.
Un suivi médical régulier doit donc être effectué.

Le respect scrupuleux des consignes de réalimentation contribue à réduire ce risque. La survenue d’une fuite (fistule) après gastrectomie longitudinale nécessite généralement des traitements longs, qui peuvent se compter en semaines et nécessiter des gestes techniques sous anesthésie générale, voire une ré- intervention.

Très rarement il arrive que le nouvel estomac soit trop étroit ou qu’un rétrécissement se forme empêchant une alimentation correcte. Exceptionnellement, une autre intervention sera nécessaire pour régler ce problème.

La nouvelle forme de l’estomac favorise le reflux gastro-oesophagien (remontée de liquide acide vers l’oesophage) qui peut entraîner une inflammation oesophagienne.

Comme dans toute opération, il existe un risque de saignement (1 à 2%) qui justifie une surveillance étroite dans les premiers jours.

Il existe des complications très exceptionnelles liées à la coelioscopie. Des blessures accidentelles qui sont favorisées par la complexité de l’intervention ou des circonstances anatomiques imprévues. Leur reconnaissance immédiate, permet en général une réparation sans séquelle, mais elles peuvent parfois passer inaperçues lors de l'intervention et provoquer une péritonite ou un abcès post-opératoire. Elles peuvent exceptionnellement entrainer le décès du patient.

L’excès de poids augmente les risques de phlébite (caillot dans les veines) et d’embolie pulmonaire ; vous devrez avoir, après l’opération, des piqûres pour fluidifier le sang et éventuellement des bas de contention.

Source : ASSPRO scientifique

Dernière modification : 16/12/2013

Situer le centre
Situer le centre
Contactez-nous
Contactez-nous
Accéder  au forum
Accéder au forum
Retrouvez-nous sur <br /><strong>Facebook</strong>
Retrouvez-nous sur
Facebook
Donnez-nous votre avis sur <br /><strong>Google</strong>
Donnez-nous votre avis sur
Google
Regardez nos <br /><strong>vidéos</strong>
Regardez nos
vidéos
Centre d'Excellence pour le traitement de l'obésité morbide
Polyclinique du Parc Rambot Aix en Provence

Polyclinique du Parc Rambot 2 avenue Doct Aurientis, 13100 Aix en Provence
Tél. 04 42 211 211 - Fax. 04 42 21 57 96
Cabinet secondaire
641 Boulevard du Roi René, 13300 Salon de Provence

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.